Blog


Le « faux-tographe », ce fléau des mariages!

29 mars 2019

La tentation de se contenter d’un faux-tographe

Un mariage, ça coûte beaucoup d’argent, alors, parfois, on est tenté de faire des économies sur certains postes. Le problème, c’est qu’on a tendance à penser que le poste « photographie » est une dépense secondaire. Sauf que… 20 ans après votre mariage, que restera t-il de ce jour si important, à part vos alliances, pour vous rappeler cette merveilleuse journée? Vos photos de mariage, pardi! Alors, vraiment, on n’hésite pas, on fait appel à un photographe dont c’est le métier et pas à un faux-tographe!

Les différents types de faux-tographes

Le tonton qui a du gros matos

Votre tonton Gilbert a toujours été passionné de photos mais il est surtout féru de technologie! Il ne sort jamais sans son reflex dernière génération et ses 4 objectifs, y compris son méga-zoom lourd et encombrant. Le jour de votre mariage, il voudra toujours être aux premières loges pour tester ses dernières acquisitions. 

Mais lorsqu’il vous enverra les clichés qu’il a pris, ce sera le drame : flous, mal cadrés, sur- ou sous-exposés… vous aurez beaucoup de mal à trouver quelques clichés exploitables.

L’ami passionné de photos nature

Gilles, votre ami de toujours, a un vrai don pour photographier la faune et la flore, il a investi dans du matériel de qualité et se lève régulièrement à l’aube pour aller immortaliser le vol des oies sauvages ou le brame du cerf… Sauf que vous n’êtes ni une oie sauvage, ni un cerf! Son matériel n’est sans doute pas adapté à la photographie de reportage, lui même n’a jamais réalisé ce genre de photos et il ne se sent d’ailleurs pas à l’aise avec la discipline mais il a tellement envie de vous faire plaisir qu’il acceptera d’immortaliser votre union. 

Même si le résultat sera sans doute meilleur qu’avec Tonton Gilbert, vous ne pouvez pas exclure que Gilles ait oublié de photographier l’échange des alliances, trop occupé à mitrailler les colombes destinées à être lâchées à la sortie de l’Eglise..

L’amateur rémunéré

Vous l’avez croisé à l’une ou l’autre occasion, sans avoir jamais vu le résultat de son travail de photographe mais il est fort sympathique et vous demande seulement 200€ pour un reportage d’une journée complète, à payer en liquide, évidemment! 

Outre le fait que vous allez vous rendre complice de travail au noir, cette personne ne vous offre aucune garantie quant à sa présence le jour J ni à la qualité de son travail. Ils sont nombreux, les clients qui me contactent à 3 semaines de leur mariage parce que leur « photographe » les a planté. Quand ce n’est pas tout simplement le jour J qu’il envoie un sms pour dire qu’il est « malade ». 

Ici, le risque n’est plus de se retrouver avec de mauvaises photos mais bien, pas de photos du tout… 

Les faux-tographes invités

Ceux-là sont toujours présents aux mariages et ils sont encore plus nombreux depuis que les smartphones disposent d’appareil photo… Ils dégainent leur Iphone/Petit appareil compact/tablette/Polaroid à chaque occasion, tentant de se positionner en bonne place pour prendre le cliché qui fera fureur sur les réseaux sociaux, bouchant complètement la vue du photographe professionnel embauché pour… prendre les mêmes clichés avec du matériel adapté! 

Je vous conseille de visionner cette petite vidéo qui illustre à merveille comment les faux-tographes invités peuvent rendre la tâche ardue pour votre photographe professionnel. Et pourquoi ne pas la partager avec vos invités afin de leur faire passer le message tout en délicatesse? 

 

Les avantages du photographe professionnel

Ils sont nombreux :

  • il dispose de l’expérience nécessaire et du matériel adapté
  • il vous donne les garanties de sa présence et d’un travail de qualité
  • il vous fournira un nombre de photos minimum dans un délai raisonnable
  • il ne loupera aucun moment important de la cérémonie
  • chaque invité pourra profiter de ces instants d’émotion sans se sentir obligé de prendre des photos
  • vous serez cool et détendus car vous ne devrez pas vous soucier de ce que fait votre faux-tographe.

Bref, si vous vous mariez bientôt, n’hésitez pas à jeter un oeil à mon travail et à me contacter!

Dans un prochain article, vous découvrirez comment créer des conditions favorables destinées à maximiser l’efficacité de votre photographe de mariage. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *